Victoria face au Covid-19

« J’effectue mon stage dans une start-up qui a pour but d’améliorer la grande distribution dans les milieux défavorisés. J’occupe le poste de Business Developper, j’ai donc pour missions de développer notre réseau de grossistes et d’entreprises de produits de grande consommation, d’améliorer l’application mobile en développant de nouvelles fonctionnalités. J’ai également pour missions de rédiger des rapports de marché à partir des données que nous recueillons par le biais de l’application. Enfin, il y a toute une partie d’exploration de nouvelles régions afin de développer l’activité.

Suite au coronavirus et à l’annonce d’un confinement, j’ai tout d’abord commencé mon télétravail à Cape Town, puis en France. »

Comment as-tu réagi à ça ? Qu’as-tu mis en œuvre afin de continuer à être performante pour les missions de ton stage ?

« Au début il m’était compliqué de trouver la motivation sachant que j’avais dû quitter à contre-coeur Cape Town où j’ai passé 2 mois juste fantastiques. Mais ensuite j’ai essayé de rentrer dans une routine : petit-déjeuner, préparation avant de commencer la journée de travail dans un environnement le plus propice à ma concentration. Cela m’a donc permis d’avoir un rythme soutenu, ne me laissant pas distraire et pour ainsi rester performante dans la réalisation de mes tâches. »

Penses-tu que l’adaptation à une situation comme celle-ci peut être une expérience enrichissante ?

« Oui et non. Oui, car on fait forcément un travail personnel pour continuer les missions malgré tout, on essaie de trouver la motivation pour rester focus nos responsabilités et donc continuer à aider l’entreprise à se développer. Bien évidemment les missions s’adaptent à la situation actuelle. Et non, car une grande partie de mon travail consistait à du démarchage physique au Cap, le fait d’être rentré défavorise donc beaucoup mon expérience et l’impact de mon travail sur l’entreprise. »

Compétences

Posté le

avril 15, 2020